Dernier tronçon de notre road trip aux US. Les distances entre nos différents arrêts s’allongent allègrement (700 km en moyenne), mais les paysages sont plus beaux les uns que les autres : bisons et mont Rushmore dans le Dakota du Sud, montagnes, geysers, ours et loup dans le Wyoming, glaciers et lacs dans le Montana. Une fin en beauté. 

Le Trajet (Carte Google Map)

Custer State Park et mont Rushmore

Après avoir remonté les grandes plaines de l’est du Wyoming, on fait un crochet par le Dakota du Sud dans l’un des rares endroits où les bisons vivent encore en liberté. Avec leur tête immense, on serait presque tentés d’aller  leur faire un petit câlin, mais on reste bien sagement dans notre van. On en profite aussi pour se balader autour des lacs et pics montagneux (needles) du parc. 

Le mont Rushmore est la raison principale de ce gros crochet dans le Dakota du Sud. Bien que jamais finalisées, les gigantesques sculptures des têtes des présidents Washington, Jefferson, Roosevelt et Lincoln valaient bien le détour.

Grand Teton NP

On traverse littéralement le Wyoming d’est en ouest, en passant par des villes de l’amérique profonde, pour rejoindre le parc national de Grand Teton. La chaîne de montagne avec ses pics enneigés s’élevant à plus de 4000m d’altitude est propice aux belles randonnées. La neige étant toujours bien présente, on se balade principalement au pied des montagnes. On se lève à l’aube pour profiter du soleil levant reflétant magnifiquement les montagnes sur le lac. Malgré la renommée du parc, on n’est pas trop dérangés, cela nous permet d’observer des bisons, mooses, marmottes ou encore un castor.

Yellowstone NP

A quelques kilomètres plus au nord, nous atteignons Yellowstone et ses incroyables paysages surréalistes. Deuxième plus grand parc des Etats-Unis (hors Alaska), avant-tout connu pour ses phénomènes géothermiques. Des milliers de geysers (allant jusqu’à 70 m de haut !), des sources d’eau chaudes multicolores sensationnelles (Oh Morning Glory et Grand Prismatic Pool qui déclinent toutes les couleurs de l’arc-en-ciel, du rouge vif au bleu ciel), ses rivières vertes et ses marres de boues bouillantes. Mais il y a aussi le Grand Canyon aux falaises colorées et aux grandes chutes d’eau, les termes calcaires de Mammoth Hot Springs où les collines toutes blanches deviennent multicolore au contact des eaux bouillantes chargées de minéraux, et enfin les paysages de forêt et montagne… Et pour couronner le tout, on a la chance de croiser plusieurs des grands résidents du parc : ours noirs, bisons, wapitis ou encore un loup.

Glacier NP

C’est déjà l’heure du dernier arrêt avant la frontière Canadienne. Malheureusement, la fameuse route “Going-to-the sun” qui traverse le parc est encore fermée ainsi que beaucoup des grosses randos qui s’approchent des sommets, suite à une saison particulièrement riche en chute de neige. On trouve quand même plusieurs très belles randos nous menant à de jolies chutes, des lacs au bleu laiteux et des glaciers. Un bon avant goût des rocheuses canadiennes.

On a aimé

  • Le coucher de soleil sur le mont Rushmore seuls sur une aire de repos au milieu de la nature. Sublime.
  • Croiser plusieurs mamans ours et leurs petits. Craquants ! (et bien contents d’être dans le van pour ceux qu’on a pu voir de près).
  • Croiser notre premier loup gris à Yellowstone, passant tranquillement à quelques dizaine de mètres de notre van. Extraordinaire.

On a moins aimé

  • Le gars nous disant qu’il vient de croiser un bébé ours, mais pas la mère, au tout début d’une rando à Grand Teton. On est pas sereins, mais on y va quand même en faisant du bruit sur tout le chemin pour ne pas les surprendre.
  • Le stress au passage de la frontière canadienne, lorsqu’on nous dit que la confirmation de résidence ne suffit normalement pas. Heureusement, le douanier québécois de cette toute petite douane est cool et finit même par nous aider dans nos démarches.

Ça nous a surpris

  • Les bisons léchant notre van alors qu’on est à l’arrêt pour laisser le troupeau traverser.
  • La neige à Yellowstone début juin. Nous obligeant à nous poser pendant une journée.

Chiffres

  • 10 états traversés. Excepté l’Idaho, nous avons mis un pied dans chaque état de l’Ouest américain.
  • 89 jours aux US. On aura utilisé à fond notre Visa.
  • 15 000 kilomètres parcourus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *