Notre croisière de deux journées sur le Mékong depuis Luang Prabang (Laos) nous conduit aux portes de la Thaïlande du Nord. Nous commençons donc par explorer cette région montagneuse, ses forêts et sublimes paysages, ses ethnies, les villes principales et leurs lots de temples.

Le trajet (Carte Google Map)

Chiang Rai et le triangle d’or

La ville de Chiang Rai est située à la pointe Nord de la Thaïlande, proche des frontières du Myanmar et du Laos (ce qui forme le triangle d’or, anciennement une des principales zones de la production mondiale d’opium). Le centre-ville présente assez peu d’attrait touristique, à part les nombreux et superbes temples ainsi que la fameuse tour de l’horloge dorée. Nous visitons en particulier le Phra Singh, temple le plus célèbre qui conserve une réplique du très vénéré bouddha d’Emeraude (l’original étant aujourd’hui à Bangkok).

Les « trésors » se trouvent en dehors de la ville, en commençant par le « White Temple », resplendissant de son blanc immaculé et incrusté de petits miroirs. Ce temple a été réalisé par un artiste en hommage au roi et est devenu un symbole de la région. De belles fresques ornent l’interieur, mélant scènes de vie traditionnelle et personnages de la culture pop.

Dans un style très différent, nous visitons le musée « The black House » fondé par un autre artiste thaï, présentant ses oeuvres : scultpures, créations à partir de crânes de buffles, collection de peaux de bêtes… Ambiance particulière donc, mais les maisons en bois noires de style traditionnel et les sculptures sur bois sont magnifiques.

Pour finir, on fait chauffer le scooter sur les routes de montagnes pour explorer les lieux un peu plus reculés. On se rend notamment à Mae Salong, ville d’immigrés chinois à l’extrême nord du pays entourée de plantations de thé. On s’arrête sur la route à deux temples perdus au milieu de la forêt et dans un village ethnique Akha, aux maisons en bois et toits en feuilles séchées.

DSC08745 DSC08782

Chiang Mai et les montagnes du Nord

On fait ensuite halte à Chiang Mai, au coeur historique ultra touristique mais restant très agréable avec ses petites ruelles tortueuses et les ruines des enceintes de la vielle ville, qui limitent la circulation dans le coeur de la cité.

Ici aussi, quantité de temples (plus de 350 apparement !) qui rivalisent de décorations ! Temples en bois, temples rouges bordeaux, ornés de motifs au pochoir dorés, autels qui brillent de mille feux avec les statues de bouddhas, écharpes scintillantes… Petites séquences culture grâce à la visite du musée des arts populaires Lanna (bonnes explications sur les traditions de cet ancien royaume du Nord), puis du centre d’histoire de Chiang Mai (moins bien fait).

DSC08865 DSC08864

De Chiang Mai, nous partons pour 2 jours de trek pour une vraie exploration des montagnes du Nord. Au programme, pas mal de marche à travers forêt, rizières, et bonnes pentes de gadoue, accompagnée d’explications de notre super guide sur la flore et la culture locale (thaï, et plus spécifiquement de son ethnie : Karen). Le temps est mitigé, mais nous avons beaucoup de chance : nous sommes seuls avec notre guide pendant une très grosse partie de l’excursion. Surtout, on garde un super souvenir de la nuit passée chez l’habitant (dans la belle-famille du guide) qui nous a reservé un formidable accueil.

DSC08979 DSC09000

Pai

A notre arrivée dans ce village d’altitude à l’ambiance très hippie, la pluie nous rattrape, on ralentit donc le rythme et on profite pour (re)tester le massage thai (assez douloureux pour Solène et ses noeuds dans le dos…).

Heureusement les jours suivants sont plus cléments. En scooter, on vadrouille dans les alentours : pont en bambou surplombant les rizières, bouddha blanc à flanc de colline, plusieurs beaux panoramas sur la région malgré les nuages, jolie chute d’eau et petit tour dans un bassin naturel d’eau thermale. On fait aussi une balade dans le canyon de Pai en suivant les petits chemins sur les crètes. De chaque côté, des pentes vertigineuses, c’est impressionnant !

DSC09041 DSC09046 DSC09067

On a aimé :

  • Tomber sur le festival « du pillier » à Chiang Mai ou l’on assiste aux cérémonies de dévotion des locaux : ils achètent des paniers de fleurs qu’ils déposent sur les statues, versent des pièces dans des longues séries de vases, « bénissent » le temple, à l’aide d’une tyrolienne, permettant de hisser un récipient en bambou rempli d’eau et de le déverser en hauteur !
  • L’ambiance très conviviale du night market à Chiang Rai : plein de stands de nourriture à des prix très corrects, beaucoup de locaux qui s’y rendent, des chaises et des tables face à la scène où se produisent des petits groupes (chant et musique traditionnels, danse thaïe, ladyboys…).
  • L’incroyable accueil que nous a reservé la famille de l’ethnie Karen chez qui nous logions pendant le trek. Eux qui ne possèdent rien et se montrent si généreux, bienveillants et semblent avoir constamment le sourire. On s’est sentis privilégiés de partager ainsi un moment avec cette famille.

On a moins aimé :

  • La route entre Pai et Chiang Mai : plus de 700 virages en montagne que n’apprècie pas vraiment le crâne de Nicolas.
  • Les touristes occidentaux se promenant torse-nu ou en bikini dans les rues de Pai alors qu’on peut lire des panneaux demandant d’adopter une tenue vestimentaire correcte afin de respecter les traditions locales…

Ça nous a surpris :

  • De trouver dans plusieurs temples des moines en cire, assis en tailleur et d’une vraisemblance stupéfiante ! Plis et tâches sur la peau,… Déconcertant voir un peu flippant !

Nourriture :

On retrouve avec joie la délicieuse cuisine Thaïlandaise et sa panoplie de délicieux mets : pad thai, currys au lait de coco, poulet aux noix de cajou, fruits exotiques…

En plus, nous testons :

  • Insectes grillés : Solène se risque à goûter les criquets, mais laisse Nico poursuivre seul la dégustation des grosses sauterelles et des vers ! Mais on ne sera pas partis de l’Asie sans avoir testé ces fameux insectes, craquants mais sans plus.
  • Curry Massaman au poulet, lait de coco, pommes de terre, cacahuètes et citronnelle… un vrai régal.
  • Curry vert au potiron, pour varier les plaisirs.
  • Salade de papaye, frais et croquant.
  • Hot pot : sorte de bouillon dans un pot en terre cuite où l’on fait cuire soi-même légumes, oeufs et viande.
  • Mango sticky rice : riz gluant sucré arrosé de lait de coco avec de la mangue, l’un des seuls desserts typique d’Asie outre les fuits.
  • Khao Soy : soupe de nouilles au curry et poulet recouvert de nouilles frites (spécialité de Thaïlande du Nord).

DSC08848 DSC08897

2 Comments

  • Bonjour les amis ,
    Je continue de suivre avec intérêts vos pérégrinations.
    particulièrement pour la Thaïlande car je dois y aller avec mon association DEFI TANDEM HANDISPORT en novembre – décembre de cette année .
    Nous faisons une boucle à l’intérieur du pays et passerons là où vous êtes allés …
    je garde donc précieusement vos remarques .
    Grosses bises à vous deux et continuez de bien profiter de vos voyages
    Philippe AUBERT

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *