Après un bon petit séjour en Malaisie, nous arrivons par avion à Krabi dans le sud de la Thaïlande. Nous passons une dizaine de jours à découvrir le sud et le centre-est du pays, réservant la partie nord pour la suite, après notre visite du Cambodge et Laos.

Le trajet (Carte Google Map)

Les îles Koh Ngai et Koh Lanta

On ne peut pas manquer l’occasion de « buller » sur l’une des plages ou îles paradisiaques qui font la renommée du Sud de la Thaïlande. Le choix est difficile car on veut éviter de se retrouver dans des endroits totalement dénaturés par le tourisme.

Après beaucoup d’hésitation, on commence par l’île de Koh Ngai, dans un resort isolé (comme en Malaisie, avec sa propre petite plage !). Les coraux et poissons multicolores sont plus rares (et oui, on devient difficiles!), mais les rochers calcaires émergeant de l’eau cristalline forment un paysage paradisiaque. On fait un tour en kayak pour les admirer de plus près.

En 1h de bateau, on rejoint ensuite l’île de Koh Lanta. Cette île est plus grande, avec plusieurs villages et communautés locales. On loue donc un scooter pour se balader sur l’île, passer d’une plage à l’autre (ici pas de sable blanc, mais brun), visiter la vieille ville de Koh Lanta et ses maisons de bois sur pilotis au-dessus de l’eau…

DSC06911 DSC06932

Le Parc National Khao Yai

Presque 24h de bus, mini-van (et temps d’attente au terminal) nous seront nécessaires pour atteindre le parc national Khao Yai, au centre de la Thaïlande. Nous réalisons une première demi-journée d’excursion dans les alentours : baignade raffraichissante dans les sources naturelles, visite d’une grotte et émerveillement devant les 2 millions de chauves-souris sortant de la montagne à la tombée de la nuit. On fait connaissance de plus près avec de nombreuses petites bêtes, et le guide insiste beaucoup pour que nous prenions dans nos mains les mille-pattes, araignée scorpion et serpent qu’on rencontre !

Le lendemain, c’est journée complète d’excursion dans le parc, conduits dans un pick-up, et avec quelques heures de marche en forêt. On voit un éléphant, des gibbons, de nouveaux serpents, des cerfs, des varans malais, un faisan Prélat (oiseau national du pays)… On est ravis !

DSC07011 DSC07068 DSC07103

Le parc historique de Phanom Rung

On poursuit notre route vers l’est en direction du Cambodge, et faisons une dernière halte dans la petite ville de Nang Rong. On fait un tour au marché de nuit, à l’ambiance super conviviale, avec son petit concert de rock. On a l’occasion de discuter un peu avec les locaux et on nous offre même un dessert de riz gluant au lait de coco et banane. Le lendemain, on part en scooter à la découverte de nos 1ers temples khmers : Le Phanom Rung et Muang Tam. La plupart des édifices et sculptures sont superbement restaurés, c’est un bel aperçu de ce qui nous attend au Cambodge !

DSC07188 DSC07199

On a aimé

  • Les plages de Koh Ngai, correspondant aux clichés de la Thaïlande : eau turquoise et chaude, sable blanc et rochers karstiques (on en profite d’autant plus qu’on aura plus beaucoup d’occasion de passer du temps sur la plage !).
  • Voir un éléphant sauvage dans le parc Khao Yai, à seulement une vingtaine de mètres de nous (voir les vidéos).
  • La fine cuisine thaïlandaise (voir plus loin).
  • D’avoir, au moins pour cette première partie, pu éviter les foules de touristes : on a choisi des lieux en dehors des itinéraires classiques, et on est en basse saison.
  • L’accueil et le formidable sourire des Thais.
  • Le massage Thai qu’on a testé à Nang Rong : beaucoup d’étirements et de points de pression, un super massage de la tête, du dos avec du baume du tigre… Autant dire qu’on a bien dormi ensuite !

On a moins aimé

  • Le temps gris et orageux, particulièrement à Koh Lanta.
  • Ne pas pouvoir faire de la plongée à cause du rhume (merci la clim à fond en Malaisie).

Ça nous a surpris

  • Que la grande majorité des gens ne parlent pas anglais… Le contraste est fort avec la Malaisie ou encore les Philippines. Et autant dire que lire le Thai n’est pas une mince affaire.

Nourriture

On avait entendu beaucoup de louanges sur la gastronomie thaïlandaise, on a effectivement pas été déçus !

  • Les fameux « Pad Thai », nouilles sautées au légumes, accompagnées de crevettes, poulet ou boeuf, et leurs petites cacahuètes.
  • Des currys (rouges, verts, jaunes…).
  • Des soupes au lait de coco.
  • Poulet frit mariné au gingembre.
  • Les desserts de riz gluant, à l’oeuf et lait de coco.

DSC06903 DSC06958

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *