Un mois après Copenhague, on visite une nouvelle capitale du nord de l’Europe : Amsterdam. On profite de Pâques pour prendre le temps de visiter la ville et ses alentours. Pour cette escapade, Chris et Nico se joignent à nous durant les 3 premiers jours.

La découverte de la ville

Les grands canaux et le quartier du Jordaan

Des canaux à Amsterdam, il y en a beaucoup, mais ceux à l’ouest du centre historique sont les plus connus. C’est un plaisir d’arpenter les petites rues pavées au bord des canaux Singel, Herengracht, Keizersgracht ou encore Prinsengracht. Les maisons du XVII et XVIIIe siècle avec leur pignon à corniche et leur variété de couleurs, tout comme les péniches donnent encore plus de charmes à ses rues, surtout quand le soleil rayonne.

Un peu plus loin à l’ouest, on poursuit notre visite dans le quartier du Jordaan, un ancien “ghetto” pour ouvriers, aujourd’hui réhabilité. C’est hyper tranquille et assez déroutant pour une capitale. On reste dans le même esprit (maisons en briques, petites rues pavées), mais sans les canaux.

1.Amsterdam - grands canaux - Singel 6.Amsterdam - Quartier du Jordaan - hofjes (rue Karthuizersstraat)

Le centre historique

On pique vers le coeur de la cité où les canaux font place à des artères animées remplies de commerces et ponctuées par de grandes places comme la DAM ou la Leidseplein. Les petits immeubles sont remplacés par de grands bâtiments, anciens ou modernes comme la gare, la nouvelle église, le palais royal, la bourse du commerce de Berlage, l’hôtel America ou encore le cinéma Tuschinski.

Même s’il n’est pas très fourni, un tour au musée d’Amsterdam et son audioguide très bien fait nous donnent un bon aperçu du développement de la ville et sa culture.

On se rend dans le Béguinage, havre de paix anciennement habité par des béguines (femmes catholiques célibataires ou veuves), avant de retrouver la foule de touristes dans le marché aux fleurs (où l’on vend plus d’objets touristiques que de fleurs…).

Enfin, on fait un tour dans le quartier rouge, dubitatifs, mais curieux de voir à quoi ressemble ce fameux quartier d’Amsterdam.

39.Amsterdam - béguinage 37.Amsterdam - marché aux fleurs

Quartier des grands musées

Au sud de la ville, on tombe enfin sur de grands espaces verts : le vondelpark, parc arboré de 48ha et le Museumplein, une place entourée des plus grands musées d’Amsterdam : Rijksmuseum (équivalent du Louvre), MOCO et Stedelijk (musées d’art moderne) et le musée de Van Gogh. Ce dernier est magnifique. L’audioguide nous porte à travers les tableaux et les dessins de Van Gogh. On y passe presque 4h.

11.Amsterdam - grands musées - Rijksmuseum 54.Amsterdam - musée Van Gogh

L’ancien quartier juif et les anciens docks

On finit notre tour de la ville par l’est. Ces quartiers ont pour la plupart été réhabilités récemment. C’est le cas des anciens docks (Oostelijk Havengebied) et port (entrepotdok) devenus des zones résidentielles tendance. Les bâtiments du Science Center Nemo, du musée de la marine (ancien arsenal), ainsi que le trois-mâts de la Compagnie Hollandaise des Indes sont à ne pas manquer. Sinon, pas grand-chose à y faire, ça manque de verdure, mais l’ensemble est harmonieux.

L’ancien quartier juif et celui du plantage renferment un nombre incalculable de musées. On apprécie l’effort d’attractivité du musée de la résistance et jetons un oeil rapide à la taillerie de diamants Gassan Diamonds.

61.Amsterdam - quartier rénové de Oostelijk Havengebied 48.Amsterdam - musée maritime (3 mâts et ancien arsenal)

La région du waterland

Nous profitons de notre hébergement à Volendam (20 km au nord d’Amsterdam) pour y louer des vélos et visiter les alentours. Au programme 50 km à travers la campagne hollandaise afin de visiter les villages pittoresques d’Edam, Monnickendam et Marken.

Nous avons une préférence pour Edam, qui paraît plus naturel et paisible, avec ses petits canaux, ses belles et grandes maisons, son pont et ses églises en briques…

Le village de Marken, construit sur une île rattachée à la terre par une longue route, est aussi magnifique, mais est devenu trop touristique à notre goût. Dommage, car le port, les maisons en bois colorées ou la boutique de sabots semblent ne pas avoir changé depuis des décennies.

C’est aussi l’occasion d’admirer les moulins, digues, champs et petits canaux qui font la renommée du pays. Et c’est sûrement la plus belle partie.

29.Marken 19.Volendam - moulin

On a aimé

  • La tranquillité des villages du Waterland, si proche d’Amsterdam et pourtant si éloigné d’une vie citadine.
  • Les magnifiques voiliers à un ou deux mâts en bois croisés un peu partout.
  • Le soleil rayonnant sur les canaux d’Amsterdam.

On a moins aimé

  • Croire un marchand de fromage à Edam, prétendant que ses produits sont faits dans une petite ferme du coin. On retrouvera la même marque un peu partout.
  • Le côté très zoo humain du quartier rouge.

Ça nous a surpris

  • Les maisons toutes tordues. La plupart conçues volontairement pour pencher vers l’avant et faciliter les déménagements (par l’extérieur, à l’aide d’une poulie fixée au mur), mais certaines semblent fléchir de tous côtés.
  • Une maison à la façade de 2 m de large. Ça doit être étroit à l’intérieur.

Nourriture

On a bien sûr testé une bière Heineken dans un café brun (café emblématique avec bar en bois et tapisseries jaunies par la clope), mais aussi des plats typiques :

  • Edam : on a goûté plusieurs sortes du fameux fromage (nature, fumé, pesto…).
  • Stamppot : plat typique de pommes de terre écrasées et mélangées avec des légumes, accompagné de saucisses (ou d’une autre viande).
  • Des sandwichs ressemblant fortement aux Smorrebrods danois : une tranche de pain blanc ou brun (aux graines de sésames, pavots, courges…) recouvert de légumes, fromages et viandes.
  • Rijsttafel : plat indonésien (colonie oblige) composé de riz cuit sec et d’une dizaine de petit plat pour deux (brochettes au satay, boeuf en sauce, légumes au coco, poulet en sauce…). Un délice.
  • Une énorme part d’Apple Pie avec de la crème fouettée.

56.Rijsttafel 58.Apple pie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *