Fiou, retour aux vacances après un mois de travail chez nos hôtes HelpX. On loue une voiture depuis Christchurch et effectuons une boucle en longeant la côte.

Le trajet (carte Google Map)

Le côte Est (moitié sud)

Premier arrêt dans la sympathique petite ville d’Oamaru qui connût son apogée au 19ème siècle. On fait le tour des édifices historiques (rares dans le pays), bien restaurés suite au déclin de l’activité portuaire. A la tombée de la nuit, nous assistons au retour de la journée de pêche des « little blue penguins » (plus petits pingouins au monde), bravant les vagues et remontant les rochers pour atteindre leur nid.

En poursuivant vers le sud, on fait étape aux Moeraki builders, étranges rochers de forme sphérique éparpillés sur la plage.

Dernière étape sur la côte Est, Dunedin, où l’on est très bien reçus par un couple Servas. Sur leurs conseils nous suivons les parcours de découverte de la ville sur les thèmes de l’architecture et du street art. C’est une façon ludique de parcourrir la ville en sortant des grands classiques. On compléte nos connaissances sur l’histoire du pays et de la région grâce aux deux grands musées de la ville.

DSC05645 DSC05685

DSC05697 DSC05698

Le Fiordland

On rejoint Te Anau, la porte d’entrée du parc national du Fiordland au Sud-Ouest de l’ile. Le premier jour nous empruntons la route qui traverse le parc jusqu’au Milford Sound. On s’arrête à de multiples reprises pour admirer les sublimes paysages depuis les points de vue ou courtes balades qui s’offrent à nous. Nous terminons la journée par une croisière en bateau sur le fjord qui nous offre un point de vue imparrable sur ces montagnes tombant à pic dans la mer.

Les deux jours suivants sont consacrés à des randos sur des portions du Kepler Track (une des neuf « great walks » de Nouvelle-Zélande) à travers forêts recouvertes de mousses et marais aux couleurs fluos.

DSC05806 DSC05744

L’ouest

On entame la remontée de la côte ouest en s’arrêtant aux glaciers Franz Josef et Fox. Le temps est fidèle à la réputation de la région : la pluie nous pousse à une après-midi réconfortante aux bains thermaux.

Heureusement le soleil est au rendez-vous pour une très belle rando jusqu’au point de vue sur le glacier Franz Josef. Le chemin escarpé, les ponts suspendus ou passages à gué des rivières nous changent des chemins ultra-accessibles des derniers jours.

La suite se passe à Punakaiki où se dressent les fameux Pancakes rocks (structure géomorphologique résultant de l’érosion hydrochimique et hydrolique de toutes roches solubles … Enfin bref des falaises ressemblant un empillement de grosses crèpes, quoi !).

Dernier stop à Westport et son musée sur les mines de charbon, ancienne activité principale de la région.

DSC05928 DSC05936 DSC05937

DSC05979 DSC05965

Le Nord

On passe 2 jours dans le parc national Abel Tasman, tout au nord de l’île. Le 1er jour, grâce à la location d’un kayak de mer, nous avons une vue imprenable sur les plages de sable doré et l’eau turquoise. Le 2ème jour, nous empruntons une portion du « Coastal track » (une autre rando des « 9 Great Walks »), au travers d’une végétation quasi méditerranéenne.

On fait un petit crochet par Nelson et visitons le Provincial museum (expo particulière sur la reconstitution d’un crime du 20ème siècle) avant d’entamer notre dernière étape.

DSC05990 DSC06021

Péninsule de Banks

Située à l’est de Christchurch, la péninsule a été formée par d’anciennes éruptions volcaniques puis creusée par l’érosion, ce qui lui a conféré ses contours découpés si particuliers. On grimpe à travers champs jusqu’aux crêtes d’où on a une vue panoramique, avant de redescendre sur la ville d’Akaroa, ancien bastion français de Nouvelle-Zélande.

On reprend l’avion à Christchurch et faisons étape à Auckland chez Marylin et Jim (Servas). On visite avec eux la colline « one tree hill », puis la riche exposition des portraits Maoris de Lindauer à l’Art Gallery. C’est ainsi que s’achève notre aventure de 2 mois en Nouvelle-Zélande. Place maintenant à l’Asie !

On a aimé

  • Le grand soleil de nos derniers jours de road trip.
  • La liberté procurée par la location de la voiture et la sensation d’avoir bien parcouru l’île du Sud.
  • Les paysages grandioses et diversifiés.

On a moins aimé

  • Les 200 euros (non prévus) que l’on a été obligés d’ajouter au coût de la location de la voiture pour l’assurance.
  • Le prix exorbitant pour randonner sur le glacier, car l’accès ne se fait plus qu’en hélicoptère. Mais c’est surtout la fonte des glaces qui est préoccupante.
  • L’annulation au dernier moment de notre excursion pour nager avec les dauphins, le risque de ne pas les voir étant trop important.

Ça nous a surpris

  • Découvrir qu’il existe un record de « rue la plus pentue au monde » (35%) par laquelle nous sommes passés à Dunedin.
  • Trouver une végétation subtropicale sur la côte Ouest de la Nouvelle Zélande.

Chiffres

3000 : kilomètres parcourus avec la voiture lors de ce road trip.

6 : nuits passées dans la voiture, nous permettant de récupérer l’argent depensé pour l’assurance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *