Après 5 mois en Amérique latine, on traverse l’océan Pacifique pour rejoindre la Nouvelle Zélande. Christophe, papa Noël chargé de chocolats, bonbons et pâtés, nous rejoint au bout du monde pour un road trip fantastique à la découverte de l’île du Nord.

Le trajet (lien Google Map)

La péninsule de Coromandel

Solène débarque seule sur la terre des kiwis (et sera rejointe 3 jours plus tard par Nicolas et Christophe). Elle file avec la voiture de location vers Whitianga, ville cotière de la péninsule de Coromandel, pour profiter de la plage. Elle part ensuite visiter Cathedral Cove : l’arche de pierre emblématique et les falaises escarpées surplombant l’eau turquoise. Petit tour à la Hot Water Beach, plage célèbre pour ses sources d’eau chaude situées à quelques centimètres sous le sable, mais victime de son succès… Escale à la ville minère de Thames, avant de retourner à Auckland pour récupérer Nico et Chris.

DSC04750 DSC04710

Le Northland

Nous mettons tous les 3 le cap au nord, direction la bay of islands regorgeant de petites îles très vertes et de formations rocheuses. Une exploration en bateau nous permet d’admirer ces îles, de se balader sur l’une d’elles, de passer à travers le fameux « hole in the rock » et surtout de voir les dauphins pour notre plus grand plaisir !
Nous profitons aussi des multiples randos dans le parc Waitakere traversant les forêts de Kauri et fougères endémiques, foulant les plages de sable noir ou cheminant à flanc de falaises.

DSC04873 DSC04896

Le centre

On rejoint le centre de l’île pour s’attaquer à l’une des plus célèbres randonnées du pays : le Tongariro Alpine Crossing. En 8 heures (20 km) de marche, nous passons par des anciens cratères volcaniques à la roche rouge ou jaune, des petits lacs émeraudes, des coulées de lave ou de cendres… Nous explorons d’autres sentiers du Tongariro national park à la découverte de lieux de tournage du Seigneur des Anneaux.
On termine notre trip en voiture par une visite d’un parc géothermique à Rotorua. Très touristique, mais aussi spectaculaire avec son geyser de plus de 10m, ses lacs fumant bordés d’orange, la boue en perpétuelle bouillonnement… Dans cette même ville, on se prélasse dans une eau thermale à 42° et assistons à un spectacle de danses et chants traditionnels maoris.

DSC04978 DSC05074

Auckland

Malgré ses hauts buildings et larges avenues, nous prenons plaisir à déambuler dans la plus grande ville du pays dominée par la Sky Tower. Les immenses et très riches musées (Auckland Museum et Auckland Art Gallery), les voiliers et yachts ancrés dans le port et les parcs boisés méritent amplement ces quelques jours de visite.
Une heure de ferry nous permet de rejoindre Waiheke island pour une journée de balade, bronzette et baignade (malgrèle choc de la température de l’eau après le Belize).

DSC05137 DSC05188

Wellington

Surnommée « petite capitale la plus agréable à vivre au monde », Wellington nous plait tout de suite. Le centre offre d’excellentes visites (gratuites à notre plus grand bonheur) : les musées Te papa et Wellington City and Sea, le parliament house, ou encore le jardin botanique. Il est aussi possible de se balader le long des quais avec vue sur la baie ou dans les forêts jouxtant la ville.
Nous sommes parmi les premiers de la terre à franchir le cap de l’année 2017. On célébre l’événement en s’offrant un bon petit restaurant italien, puis en assitant au concert organisé par la ville … On est surpris par le peu de monde.

DSC05205 DSC05213

On a aimé

  • Retrouver de la nourriture occidentale dans les supermarchés.
  • Les repas gratuits offerts par les auberges pour la veillée et le jour de Noël.
  • Découvrir l’art Maori au Auckland Museum et Te Papa de Wellington : sculptures sur bois, maisons et bateaux traditionnels.

On a moins aimé

  • Le choc à l’annonce du prix du bus à Auckland. Les pieds de Chris en ont fait les frais.
  • Les innombrables opposums écrasés sur les routes. Mais on relativise en apprenant par la suite qu’ils sont nuisibles à plusieurs espèces endémiques menacées.

Ça nous a surpris

  • Les concours de plongeons (voir des plats volontaires) en plein centre de Wellington.
  • La force du vent et de façon générale le temps un peu froid et pluvieux pour un été.
  • Se coucher à 22h un 24 décembre… après avoir crapahuté sur l’Alpine Crossing.
  • L’accent prononcé des chers kiwis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *