Après l’Oriente, puis les vallées, nous prenons de l’altitude pour visiter l’altiplano bolivien. De La Paz à Uyuni, nous parcourons des paysages et des villes de plus en plus belles pour atteindre le paroxysme lors de notre excurcion au salar d’Uyuni et au Sud Lipez. 16 jours exceptionnels entre 2700 et 4750m d’altitude.

Le trajet (carte google map)

La Paz et ses alentours

La première impression que nous donne La Paz n’est pas terrible : la ville est saturée en véhicules dont les pots d’échappements lâchent de grosses fumées noires dans les rues si pentues. Et ici encore plus qu’ailleurs… aucune pitié pour les piétons !

Puis après quelques heures à se balader on commence à apprécier cette ville particulière avec ses petites maisons accrochées aux flans des montagnes environnantes. Ici, les plus pauvres vivent en haut sur le plateau à 4000m et les plus riches en bas à 3200m… C’est particulièrement impressionnant de nuit. Les pics culminant à plus de 5000m (6438 pour l’Illimani), et les marchés fleurissant de partout participent au charme de la ville.

On passera 4 jours à se balader dans les rues, à visiter les musée et à se reposer (la première « vraie » turista nous ayant frappés !).

On en profite aussi pour faire un crochet à Tiwanaku, ruines d’une ancienne civilisation précolombienne où l’on trouve notamment la porte du soleil (citée dans les aventures de Tintin !) et le monolithe Benett de plus de 10 m de haut.

On finit par deux jours au lac Titicaca à visiter Copacabana et à randonner sur l’isla del sol. Le lac est tellement grand qu’on ne voit pas les rives et on est toujours à 4000m.

dsc02283 dsc02406

Sucre

On continue notre parcours vers Sucre la blanche, ancienne ville coloniale très bien conservée. Il y a beaucoup de beaux bâtiments (blancs pour beaucoup, d’où le nom de la ville !), des places arborées, et on se plait à parcourir ses rues !

En plus, on arrive le jour des festivités en l’honneur de la vierge Guadalupe : tout le centre ville est consacré à un grand défilé avec costumes traditionnels, danses folkloriques sur des airs de bandas.

dsc02494 dsc02433 dsc02469

Potosi

A 4090m, la ville de plus de 100 000 habitants la plus haute du monde (!) est surtout connue pour sa mine, exploitée depuis l’invasion espagnole. Après de grands questionnements éthiques, on finit par se décider pour aller nous confronter à l’activité existante dans cette mine. On parcourt les galeries en groupe avec un guide ancien mineur et rencontrons quelques travailleurs. Ça reste un choc de voir les conditions de travail : les chariots d’une tonne sont poussés et déchargés à la main, aucun mineur n’a de véritable masque pour se protéger des poussières toxiques…

Le reste de la ville a beaucoup de charmes et les trois jours que nous y avons passés n’étaient pas de trop. On visite notamment le couvent de Santa Teresa (et ses impressionnants systèmes pour empêcher tout contact – même visuel – des soeurs avec l’extérieur), ainsi que la « Casa de la moneda », où l’on frappait les pièces de l’argent tout droit sorti de la mine, à l’âge d’or de Potosi.

dsc02582 dsc02587

Uyuni et le Sud Lipez

3 jours d’excursion en 4×4 – le clou du spectacle! On se retrouve dans un groupe très sympa avec deux mexicains (un père et son fils), deux hollandaises et notre chauffeur. Le premier jour est consacré au salar d’Uyuni, le plus grand du monde, qui s’étend à perte de vue. On roule sur le sel, on escalade une ile baignant dans le sel, on mange puis on dort dans des maisons de sel…

Le deuxième jour on traverse des magnifiques lagunes avec leurs innombrables flaments roses avant d’arriver dans un desert de sable cette fois. Il y a pas grand chose à part quelques vigognes (cousins des lamas) et des grosses pierres, mais c’est magnifique.

Le dernière jour, on se lève aux aurores (4h30) pour atterire sur mars : terre rouge, geysers crachant fumée et boue (à 4 750m d’alttitude), et on finit aux termes pour un bon bain d’eau chaude avant de quitter la Bolivie direction le Chili.

dsc02735 dsc02828

dsc02906 dsc02976

Ce que l’on a aimé

  • Les événements culturels qui nous ont permis de mieux découvrir les villes que nous visitions : journée sans voiture à La Paz (qui change totalement l’atmosphère de la ville !), défilé lors de la fête de la vierge de Guadalupe.
  • Le lever du soleil sur le lac Titicaca qu’on pouvait admirer depuis notre lit !
  • Uyuni et le Sud Lipez : 3 jours, 3 paysages totalement différents (le blanc du sel, le jaune du sable et le rouge de la terre) et pourtant que du desert. Et on pourrait ajouter dans les couleurs le bleu, le rouge et le vert des différentes lagunes.

Ce que l’on a moins aimé

  • Ne pas pouvoir partager le quotidien des boliviens en se faisant inviter chez eux. Notre premier échec dans ce domaine.
  • L’aimabilité des commerçants dans certaines villes touristiques, notamment à Copacapana. On a connu plus accueillant surtout dans les petits supermarchés et les hôtels.

Ce qui nous a surpris

  • Contrairement aux villes de l’oriente ou des vallées, on ne voit quasiment pas de « blancs » dans la région de l’altiplano (surtout à La Paz).
  • Les foetus de lama asséchés vendus dans les petits commerces à La Paz.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *